Accueil blogue/Rénovation de sous-sol/Inondation de sous-sol : Conseils pour gérer et prévenir l’inondation d’un sous-sol

Inondation de sous-sol : Conseils pour gérer et prévenir l’inondation d’un sous-sol

Guides
19 sept. 2022
11 min de lecture

Rénovations résidentielles simplifiées

Trouver un entrepreneur

L’eau… Elle est merveilleuse dans un lac, dans une piscine et même dans une baignoire. Mais au sous-sol? C’est à peu près le pire cauchemar de tout propriétaire. Malheureusement, les inondations de sous-sols surviennent pour de nombreuses raisons différentes. La bonne nouvelle? Il existe des moyens d’évaluer les risques d’inondation d’un sous-sol, des astuces pour les prévenir et, si le pire se produit, des moyens efficaces de gérer les infiltrations d’eau dans le sous-sol. La leçon à retenir? Une once de prévention des inondations de sous-sols vaut mieux qu’une tonne de travaux. 

Causes d’une inondation de sous-sol

Il est logique que les sous-sols soient exposés au risque d’inondation. Pensez-y : ils sont partiellement ou totalement sous terre, ce qui les met à la merci de nombreux éléments. Avant d’aborder l’eau dans le sous-sol, examinons les causes les plus courantes de l’inondation d’un sous-sol.

Forte pluie/fonte des neiges

Cette cause semble la plus évidente : des pluies diluviennes et de la neige qui fond rapidement se dirigent sous terre, là où se trouve chaque sous-sol, aménagé ou non. La pluie et la neige sont susceptibles de causer des inondations, car elles peuvent créer de l’humidité, ce qui entraîne éventuellement des fissures dans les murs où l’eau peut s’infiltrer.

Défaillance des tuyaux de drainage

Les tuyaux de drainage sont un type de canalisation en plastique posé sous le sol autour des fondations de la maison. Lorsqu’ils sont correctement installés, ils dirigent l’eau vers le bas de la pente et l’éloignent de la maison en utilisant la gravité ou vers une fosse de collecte où une pompe d’assèchement la pompe loin de la maison. Si les tuyaux ne sont pas correctement installés ou s’ils commencent à se détériorer, le sous-sol sera inondé, surtout par temps pluvieux. 

Mauvaise étanchéité

Les fondations d’une maison et les tuyaux de drainage du sous-sol doivent être correctement scellés. À l’intérieur, cela signifie qu’il faut boucher tous les trous ou fissures dans le plafond, les murs ou les planchers du sous-sol avec des produits d’étanchéité spéciaux, comme le ciment hydraulique. À l’extérieur, il faut excaver le périmètre, enlever les vieux tuyaux suintants et appliquer des couches de membranes étanches. 

Descentes de gouttières mal installées

Les descentes de gouttières sont des dispositifs « d’éloignement », car toute eau qui n’est pas dirigée vers l’extérieur de la maison s’y déversera et pourra causer l’inondation du sous-sol. Les descentes de gouttières doivent être en place (c’est-à-dire qu’elles ne doivent pas être manquantes ni cassées) pour éviter que l’eau ne s’accumule près de la maison, où elle peut s’infiltrer au sous-sol et fissurer les fondations. Assurez-vous qu’elles se prolongent à au moins six pieds (2 mètres) de la maison et qu’elles évacuent l’eau loin des fondations. 

Fondation fissurée

Les fissures dans la fondation d’une maison peuvent être causées par de nombreux facteurs : des racines d’arbres, un problème de tassement (ce qui signifie que le sol sous la maison n’est pas bien compacté et que la maison peut bouger de manière significative), les problèmes de drainage laissent l’eau s’infiltrer dans les fondations, etc. Quelle qu’en soit la cause, les fissures des fondations entraînent l’inondation d’un sous-sol.

Refoulement des eaux usées

La plupart des refoulements d’eaux usées sont causés par de simples bouchons dans les canalisations de la maison (souvent attribués à l’accumulation de graisse et d’huile de cuisson), mais ils peuvent également être causés par de vieilles canalisations construites avec des tuyaux en argile, qui se dégradent et se fissurent avec le temps.

Pompe d’assèchement défectueuse

Lorsqu’une pompe d’assèchement tombe en panne (généralement à cause d’un interrupteur bloqué), l’excès d’eau qu’elle est censée évacuer commence à s’accumuler au niveau le plus bas de votre maison, c’est-à-dire au sous-sol. 

Tuyaux brisés, fissurés ou bouchés

Les tuyaux font circuler l’eau dans la maison et l’éloignent de celle-ci. Toute entrave à l’intérieur d’un tuyau entraîne un refoulement qui mène à une inondation.

Défaillance du chauffe-eau

Ce grand réservoir d’eau chaude est l’une des commodités les plus utiles dans une maison, mais, comme la plupart des appareils, il peut tomber en panne et entraîner l’inondation du sous-sol. Il est conseillé de faire inspecter le chauffe-eau chaque année par un professionnel agréé.

Quoi faire après l’inondation d’un sous-sol

Malgré toutes les précautions prises, l’inondation d’un sous-sol peut toujours se produire. Le cas échéant, il est impératif de gérer la situation en toute sécurité et d’éviter qu’elle ne s’aggrave. Voici comment :

Coupez toutes les sources d’alimentation dans la zone (électricité et gaz)

La sécurité avant tout. Si vous avez des appareils, des prises ou des dispositifs électriques dans un sous-sol inondé, n’y entrez pas car ils peuvent provoquer une décharge électrique pouvant être mortelle. Si vous ne pouvez pas accéder à votre panneau électrique en toute sécurité, appelez un électricien agréé. 

Localisez la fuite

Cherchez des traces d’eau derrière les meubles et les appareils ménagers, le long des plinthes et des poutres. Des surfaces foncées ou tachées et un plancher déformé sont des signes révélateurs d’un dégât d’eau. 

Faites appel à un professionnel 

Après avoir fait appel à un électricien (le cas échéant), contactez un plombier professionnel qui pourra résoudre le problème immédiat, évaluer l’impact global de l’inondation du sous-sol et déterminer s’il est nécessaire d’engager un entrepreneur en fondation.

Appelez votre compagnie d’assurance

Il est facile d’oublier cette étape cruciale lorsqu’on est confronté au stress d’avoir de l’eau dans le sous-sol, mais elle est importante. Prenez des photos et des notes détaillées et conservez également les reçus pour les travaux effectués par des professionnels.

Pompez l’eau

Si vous avez une pompe d’assèchement, assurez-vous qu’elle fonctionne, car elle pourrait être la cause de l’inondation du sous-sol et devoir être remplacée. S’il y a moins de deux pieds d’eau, un bon vieux seau et des serviettes devraient faire l’affaire. S’il y en a plus, appelez un spécialiste de l’évacuation de l’eau. Quoi qu’il en soit, agissez vite, car il ne faut pas que de la moisissure se forme.  

Déshumidifiez la zone

Le sous-sol doit être aussi sec que possible. Les ventilateurs peuvent être utiles, mais un déshumidificateur est essentiel pour extraire l’excès d’humidité de l’air, des murs et des planchers. Encore une fois, il faut éviter la formation de moisissure. 

Enlevez tous les matériaux poreux

Tout ce qui est humide ou détrempé doit être retiré. C’est le moment idéal pour évaluer les dégâts et noter les éléments qui pourraient justifier une demande d’indemnisation. 

Jetez les objets contaminés

Même si ça fait mal, certains objets ne peuvent pas être sauvés. Si, après 48 heures, les articles sont toujours humides ou mouillés, il est préférable de les mettre à la poubelle pour éviter la prolifération de bactéries.  

Réparez les tuyaux ou les fondations cassés 

Si l’inondation du sous-sol est due à une rupture de tuyau ou à un problème de fondations, il est temps de faire appel à des professionnels. Demandez-leur d’évaluer l’étendue des dégâts, d’effectuer les réparations immédiates et de fournir et de remplacer les pièces nécessaires afin de garantir que le travail est effectué correctement. 

Pourquoi faire appel à des entrepreneurs professionnels?

Vous avez peut-être identifié la source de l’inondation du sous-sol, mais ce n’est que le début. Il est toujours conseillé de faire appel à des entrepreneurs professionnels pour une évaluation et un traitement complets de l’inondation du sous-sol. Un entrepreneur professionnel peut signaler des problèmes qui échappent au propriétaire moyen, comme l’intégrité de la semelle de la fondation, le mouvement des murs de fondation, les défaillances de la plomberie, etc. Les plombiers peuvent remédier à toute défaillance de la plomberie, comme un tuyau ou un appareil qui fuit, tandis qu’un entrepreneur en étanchéité ou même un entrepreneur général compétent peut réparer les fuites au niveau des fondations et proposer des solutions, comme une pompe d’assèchement ou un système de drainage, pour que le sous-sol reste sec. Des professionnels agréés veillent à ce que ce travail important soit effectué correctement. 

Coût de la réparation d’un sous-sol inondé

Selon le gouvernement du Canada, la réparation d’un sous-sol inondé coûte en moyenne plus de 40 000 $. Cela tient compte de l’étendue du dégât d’eau, du type d’eau responsable de l’inondation du sous-sol (si elle est dangereuse en raison de détergents chimiques ou si elle contient des eaux usées), son élimination par un professionnel et l’élimination de toute croissance de moisissure.

La plupart des villes ont un programme de subvention pour la protection contre les inondations qui offre aux propriétaires un montant maximum pour installer une pompe d’assèchement et débrancher les drains de fondation des drains de sol. Malgré quelques exclusions, ces programmes couvrent la plupart des travaux de plomberie nécessaires et garantissent que ceux-ci sont effectués par des professionnels agréés. Recherchez sur Google le nom de votre ville pour connaître le plafond des subventions admissibles pour votre propriété et savoir exactement ce qui est couvert. 

Conseils pour prévenir l’inondation d’un sous-sol 

Bien que les entrepreneurs professionnels jouent un rôle crucial pour garder les sous-sols secs, il existe de nombreuses façons simples pour les propriétaires de prévenir les inondations de sous-sol

Nettoyez vos gouttières régulièrement

Les gouttières contrôlent l’écoulement de l’eau de pluie le long des lignes de toit afin de protéger la toiture, les murs et les fondations. Elles se remplissent de feuilles et peuvent se boucher avec le temps, mais leur nettoyage est assez simple. Vous aurez besoin d’une échelle pour accéder aux gouttières, qui doivent être nettoyées chaque année, au printemps et à l’automne. Si vous n’avez pas envie de grimper dans une échelle, faites appel à un professionnel; le coût moyen est de 175 $ à 295 $.

Enlevez les débris des collecteurs d’eaux pluviales

Les collecteurs d’eaux pluviales situés le long des trottoirs sont généralement nettoyés par les équipes municipales tout au long de l’année, mais les feuilles et les déchets peuvent rapidement s’accumuler et recouvrir les collecteurs. Si des débris se sont accumulés, veillez à les enlever pour permettre à l’eau de s’écouler librement. 

Réparez les fissures dans les fondations et les fenêtres

Inspectez votre maison afin de vérifier la présence de fissures dans les fondations ou les fenêtres. Colmatez immédiatement toute fissure avec un produit d’étanchéité adéquat, comme du calfeutrage.

Installez ou entretenez votre pompe d’assèchement

Les pompes d’assèchement pompent l’eau hors de la maison et l’éloignent des fondations pour éviter l’inondation des sous-sols. Elles permettent également de garder au sec la zone située sous la maison. Si vous n’en avez pas, procurez-vous-en une. Si vous en avez une, faites-la inspecter régulièrement, car un simple interrupteur bloqué peut affecter l’évacuation de l’eau et entraîner l’inondation du sous-sol. L’emplacement des pompes d’assèchement varie en fonction de la configuration de la maison, mais elles se trouvent généralement dans la buanderie. Il s’agit d’un drain circulaire couvert, généralement au ras du sol, avec un tuyau qui en sort. Votre entrepreneur devrait être en mesure de vous dire où la trouver si vous ne la voyez pas.

Testez le drain de sol

Versez de l’eau dans les syphons de sol pour vous assurer qu’elle s’écoule correctement. Il s’agit d’un bon moyen de détecter les blocages ou les problèmes de pompe d’assèchement. 

Configurez une alarme anti-inondation

Les alarmes anti-inondation sont géniales. Ces petits capteurs, alimentés par des piles, sont installés près des plinthes pour surveiller les variations du taux d’humidité. Elles se connectent aux systèmes domestiques intelligents et vous alertent si de l’eau est détectée. Gardez à l’esprit qu’elles n’empêcheront pas l’inondation de sous-sols, mais qu’elles la détecteront à temps pour vous permettre d’y remédier.

Quelle que soit la fonction de votre sous-sol, l’idée d’une inondation peut être très effrayante. Personne ne veut de l’eau dans un sous-sol. Heureusement, il n’est pas difficile de prévenir l’inondation de sous-sols. Que vous décidiez d’assurer vous-même l’entretien ou de retenir les services d’un entrepreneur professionnel, un sous-sol sec est tout à fait possible et agréable à retrouver chez soi. 

Smart Reno vous aide à trouver des entrepreneurs de confiance

Il y a tellement de choses à penser lorsqu’on doit faire des travaux par suite d’une inondation et prévenir toute inondation future; d’où l’importance de trouver un professionnel en qui vous pouvez avoir confiance. Obtenez jusqu’à 3 devis gratuits de rénovation, apprenez-en plus sur les rénovations de sous-sol et parlez à un expert du financement de la rénovation.

Calculez le coût de votre projet de rénovation résidentielle grâce à notre estimateur de coûts

Obtenez une soumission
Un mot de nos avocats
Go to Top