Accueil blogue/Confiance et sécurité/Comment choisir un entrepreneur pour votre projet de rénovation

Comment choisir un entrepreneur pour votre projet de rénovation

11 juin 2021
9 min de lecture

Rénovations résidentielles simplifiées

Trouver un entrepreneur

Comment trouver un entrepreneur de confiance? En ce moment, partout au Canada, les entrepreneurs sont en forte demande et il peut être tentant d’embaucher le premier disponible. Il vaut toutefois mieux prendre le temps de comparer les soumissions et d’évaluer les entrepreneurs. Pour assurer votre tranquillité d’esprit pendant les travaux, vous devez poser les bonnes questions, protéger vos intérêts financiers et lire le contrat attentivement. 

Smart Reno ne fait affaire qu’avec des entrepreneurs qui répondent à nos cinq critères de confiance : ils doivent être titulaires des licences requises, avoir une assurance valide, présenter des antécédents irréprochables, avoir reçu des commentaires élogieux d’anciens clients et posséder une expérience pertinente. En tant que client, il est de votre responsabilité de bien négocier votre contrat. Vous devez poser les bonnes questions dès le départ, protéger vos intérêts financiers et lire votre contrat attentivement.

Quelles questions poser avant le début des travaux?

Avant de signer un contrat avec un entrepreneur général, posez-lui des questions sur ses pratiques entrepreneuriales, ses licences et son parcours professionnels. Vous vous assurerez ainsi d’être entre bonnes mains. Utilisez les questions ci-dessous pour mener votre entretien.

Pouvez-vous me montrer une copie de votre licence?

Posez cette question même si la licence n’est pas obligatoire dans votre province ou votre territoire. Un entrepreneur titulaire d’une licence a la responsabilité de respecter les normes de sécurité et de compétences établies par son organisation professionnelle. Au Québec, tous les entrepreneurs doivent être inscrits auprès de la Régie du bâtiment du Québec. Smart Reno ne fait affaire qu’avec des entrepreneurs vérifiés qui possèdent leur licence

Pouvez-vous me donner un échéancier réaliste pour ce projet?

Avant de signer le contrat, assurez-vous d’avoir un calendrier pour les travaux. Si l’entrepreneur n’est pas en mesure de vous donner une date finale en raison de grèves ou de retards dans la chaîne d’approvisionnement, faites vos paiements à l’achèvement des grandes étapes du projet plutôt qu’à des dates précises. Et payez uniquement une fois que vous êtes satisfait des travaux!

Pouvez-vous me montrer votre assurance responsabilité civile?

Votre entrepreneur doit détenir une assurance responsabilité civilité couvrant les dommages à votre propriété et les accidents de travail qui pourraient se produire pendant votre projet. Demandez-lui de vous montrer une preuve d’assurance et une lettre d’acquittement d’un régime d’indemnisation des travailleurs de votre province. S’il ne détient pas ces deux types d’assurance, vous pourriez être tenu responsable des accidents de travail et des dommages qui surviennent pendant vos rénovations.  

Allez-vous vous occuper d’obtenir le permis requis?

Si vous avez besoin d’un permis de construction pour vos travaux, vous pouvez demander à votre entrepreneur de remplir les papiers pour faciliter le processus. S’il dit que vous n’avez pas besoin de permis, renseignez-vous tout de même auprès de l’autorité compétente de votre ville.

Quel est le calendrier des paiements?

Comme nous l’avons mentionné, essayez de lier vos paiements aux grandes étapes du projet plutôt qu’à des dates précises. Ne payez qu’une fois l’étape achevée. 

Quelles mesures pouvez-vous prendre pour protéger ma propriété?

Les entrepreneurs qualifiés et de confiance auront déjà un plan pour protéger votre maison contre le vol et les dommages pendant les travaux. Des extincteurs d’incendie devraient être placés à des endroits stratégiques sur l’ensemble du chantier. Si votre maison ne peut pas être complètement fermée ou barricadée pendant la nuit, l’entrepreneur peut, par exemple, installer des caméras de sécurité ou des éclairages à détecteur de mouvement pour empêcher les intrusions. Renseignez-vous également sur les mesures prises pour éviter les dégâts d’eau. Surtout, assurez-vous que votre entrepreneur possède une assurance contre les dommages matériels et les accidents de travail.

Offrez-vous une garantie sur les travaux et les matériaux? Combien de temps dure-t-elle?

Le CAA conseille aux clients de se méfier des entrepreneurs qui offrent des garanties de 10 ans au prorata. Celles-ci assurent un remplacement à pleine valeur pendant quelques années seulement après la fin des travaux. Après cinq ans (parfois moins), la couverture diminue chaque année de façon proportionnelle. Demandez à votre entrepreneur de définir précisément ce qui sera remboursé pendant la période de garantie et demandez-lui si la main-d’œuvre et les matériaux sont couverts.

Pouvez-vous me parler de rénovations semblables que vous avez faites?

Votre entrepreneur devrait être en mesure de vous présenter certains projets qu’il a réalisés qui sont dans la même tranche de prix que le vôtre et d’une envergure similaire. Idéalement, vous devriez aussi avoir accès aux commentaires d’anciens clients. Un bon entrepreneur n’aura pas de difficulté à prouver qu’il réalise des rénovations résidentielles de qualité. 

Considérations financières

Lorsque vous embauchez un entrepreneur en rénovation de maison, votre budget n’est pas le seul aspect financier dont vous devez vous soucier. Protégez-vous contre les frais cachés et l’abus financier en versant un acompte d’un montant raisonnable, en comparant les soumissions et en évitant d’avoir à payer les frais supplémentaires des fournisseurs. 

Verser un acompte

Les entrepreneurs demandent souvent à leur client de verser un acompte avant le début des travaux : celui-ci atteste du sérieux de votre démarche et lui permet de retenir les services des sous-traitants et d’acheter des matériaux à l’avance. Si votre entrepreneur vous demande un acompte supérieur à 15 % de la valeur totale du projet, demandez-lui de justifier ce montant. Vous pourrez ensuite décider si vous êtes à l’aise avec le risque financier que vous prenez. L’Office de la protection du consommateur du Québec conseille de verser le plus petit montant possible. Comme l’acompte est souvent non remboursable, votre situation financière pourrait se retrouver à risque en cas de problème. Comme c’est le cas pour tout dans la vie, ne prenez jamais un risque si vous n’êtes pas à l’aise de le faire.

Choisir la meilleure soumission

Il est conseillé d’obtenir trois soumissions pour pouvoir les comparer et choisir le meilleur allié pour votre projet de rénovation. N’optez pas automatiquement pour le plus bas soumissionnaire. Si deux entrepreneurs sont dans la même fourchette de prix et que le troisième est beaucoup plus bas, posez-vous des questions. Choisissez une soumission qui se trouve dans l’éventail de prix standard pour les travaux de même type. 

Éviter les frais supplémentaires liés aux matériaux de rénovation

Encore aujourd’hui, en mai 2021, le prix du bois d’œuvre poursuit sa flambée. Il est donc plus important que jamais de vous assurer que vous ne payez pas les matériaux deux fois. Si votre entrepreneur s’approvisionne auprès d’un fournisseur, vous devez vous assurer qu’il le paye. Autrement, le fournisseur pourrait se tourner vers vous pour obtenir son argent.

Comment lire et comprendre un contrat

Lorsque vous lisez votre contrat, nous vous conseillons d’adopter une approche en deux temps. Premièrement, parcourez-le pour déceler les importants signaux d’avertissement. Occupez-vous des passages flous, des incohérences et de l’absence de registres en bonne et due forme. 

Une fois que ces points sont réglés, déterminez si les clauses auxquelles vous tenez se trouvent dans le contrat. Si vous ne les voyez pas, demandez à ce qu’elles soient ajoutées.

Vous trouverez ci-dessous des signaux d’avertissement courants. 

Signaux d’avertissement

Date d’achèvement non précisée. Un calendrier des travaux doit absolument se trouver au contrat. Autrement, votre projet pourrait s’éterniser. Vérifiez aussi s’il contient une clause d’annulation qui indique avec qui vous devez communiquer pour annuler le contrat et dans quel délai vous devez le faire. 

Espaces vides. Lorsqu’un modèle est utilisé pour créer le contrat, des espaces vides sont souvent présents. Vous devriez faire remplir ou supprimer ces espaces avant de signer. Sans quoi, des modifications pourraient être apportées au contrat à votre insu. 

Clause de confidentialité trop vague. Votre contrat doit énoncer explicitement que l’entrepreneur ne peut pas divulguer vos renseignements personnels et privés sans avoir obtenu votre consentement. 

Description du projet floue. Toutes les étapes du projet doivent être décrites de façon précise. Cela fait en sorte que l’entrepreneur est responsable de leur achèvement à chaque étape des travaux. Les grandes étapes doivent aussi être décrites en détail. 

Ententes de paiement en argent comptant. Les entreprises réputées qui répondent aux exigences de la loi ont des mécanismes en place pour percevoir et payer les taxes. Si un entrepreneur exige d’être payé en argent comptant, il doit justifier sa demande de façon claire dans le contrat et vous remettre un reçu. 

Éléments fondamentaux d’un contrat

Disposition en cas de différends. Si un conflit surgit entre l’entrepreneur et vous et que vous n’arrivez pas à le résoudre, un médiateur indépendant pourra vous aider à trouver une solution juste sans avoir recours aux tribunaux.

Disposition en cas de défaut. Cette clause précise ce qui arrivera si une des deux parties ne remplit pas ses obligations. Pour éviter de vous retrouver par accident dans une situation de manquement à un contrat, vous devez bien comprendre vos responsabilités.

Preuve d’assurance. Cette preuve garantit que vous ne serez pas tenu responsable si votre propriété subit des dommages ou que des travailleurs se blessent. Assurez-vous que la preuve d’assurance figure au contrat, même si l’entrepreneur vous a montré les papiers.

Calendrier de paiement clair. Un essentiel pour un projet de rénovation réussi. Le contrat doit indiquer les dates ou les étapes auxquelles les paiements doivent être effectués. 

Paiement des sous-traitants. Au Québec, les sous-traitants qui n’ont pas été payés peuvent inscrire une hypothèque légale sur votre propriété dans les 30 jours suivant la fin des travaux. Cet outil les protège contre les défauts de paiement. Demandez à votre entrepreneur d’ajouter une clause indiquant qu’il s’engage à payer les sous-traitants et à vous remettre un reçu à chaque paiement. Même si vous prenez toutes ces précautions, vous devez tout de même obtenir les coordonnées de chaque sous-traitant et fournisseur et connaître les détails des paiements. Demandez-leur de vous remettre un reçu pour chaque paiement que l’entrepreneur leur verse.

Relisez votre contrat plusieurs fois. Demandez à des amis ou à des membres de votre famille d’y jeter un œil; ils verront peut-être des choses qui vous avaient échappé. Conservez plusieurs exemplaires de votre contrat. Au fur et à mesure des travaux, vous vous entendrez peut-être avec l’entrepreneur pour apporter certaines modifications. Il est conseillé de conserver le contrat original et les versions modifiées pour pouvoir établir la chronologie de ces modifications.

Trouvez le meilleur entrepreneur pour votre projet

Un projet de rénovation résidentielle doit se faire en équipe : vous avez la vision, l’entrepreneur a les compétences, les connaissances et l’expertise pour la transformer en réalité.

Commencez par obtenir des soumissions d’entrepreneurs de votre région. L’outil de planification de Smart Reno vous permet d’obtenir jusqu’à cinq soumissions gratuitement. Vous n’avez qu’à saisir les détails de votre projet dans le formulaire. Pour vous aider à faire votre choix, demandez aux entrepreneurs de vous montrer des projets qu’ils ont réalisés et qui ressemblent au vôtre. Si les commentaires des clients sont positifs et que vous aimez le résultat final, passez à l’étape suivante et posez à l’entrepreneur les questions mentionnées plus haut.

Gardez toujours en tête que le bon déroulement de votre rénovation est prioritaire. Lisez attentivement votre contrat et prenez les mesures nécessaires pour protéger votre argent. 

Présentez votre projet à Smart Reno et trouvez un entrepreneur de confiance.

Calculez le coût de votre projet de rénovation résidentielle grâce à notre estimateur de coûts

Obtenez une soumission
Un mot de nos avocats
Go to Top